Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /var/www/clients/client2/web3/web/includes/menu.inc).

Le travail de représentant

 

Cette lettre de La Pira à son oncle Luigi Occhipinti date de septembre 1925. C’est celle que Giuseppe Dossetti appella la « première lettre » dans sa commémoration de La Pira en 1987.

Elle est divisée en deux parties. Au début, le jeune Giorgio La Pira fait un compte rendu des clients auxquels il a rendu visite pour le compte de l’entreprise de son oncle. Il est question de cas résolus et des perspectives du marché.

Image

La Pira passe ensuite, sans rapport avec ce qui précède, à son expérience de pèlerinage à Rome pour l’année sainte : « J’ai désiré avec une ardeur vraiment fervente ma présence à Rome, avec les innombrables groupes de frères de toutes les nations qui y ont convergé pour prier sur les tombes des Apôtres et dans les lieux qui furent les premiers témoignages de la Vérité au monde. Rome – ce rêve de toutes les âmes chrétiennes – m’est apparue et m’apparaît plus grande encore que toute pensée humaine : c’est le reflet d’une unité céleste, la vision terrestre de la Jérusalem céleste. »

La Pira ne perd pas non plus l’occasion de demander à son oncle de réfléchir au problème de la Foi, une tâche qu’il ressent comme un devoir, parce que « dans une âme où l’action de Dieu est la solution et la défense de toutes les adversités, sinon explicitement du moins implicitement, l’ensemencement fécond de pensées morales et de charité désintéressée, ces communications intimes, peuvent et doivent se faire : parce que pénétrer chaque chose et chaque cœur avec un généreux désir de paix est pour nous une loi. »