Giampaolo Meucci


 

Né à Florence en 1919, Gian Paolo Meucci a obtenu son diplôme de droit en 1942 à l’École normale de Pise en compagnie de Giovanni Miele. Il intègre la magistrature la même année en tant que Ministère public auprès de la Cour d’assise extraordinaire qui s’occupa des procès relatifs aux crimes de guerre et aux épurations. Président du Tribunal des mineurs de Toscane pendant vingt ans, c’est pour son rôle dans ce domaine que l’on se souvient encore de lui. Il est en effet le fondateur et l’un des grands innovateurs du droit des mineurs en Italie. Son œuvre la plus célèbre «I figli non sono nostri» (Les fils ne sont pas à nous) de 1974 est considérée comme une pierre angulaire du renouveau de la culture judiciaire italienne.

Il compte parmi les protagonistes du mouvement catholique démocratique qui a grandement contribué, d’une part, à dépasser les clivages idéologiques créés par la guerre froide et a influencé, d’autre part, la mise au point d’un concept de laïcité dont s’inspirent de nombreux catholiques dans leur rôle de citoyens de la République. Dans le cadre de ses fonctions de maire de Florence, Giorgio La Pira avait en particulier recours à lui pour affronter les graves problèmes sociaux de l’après-guerre. C’est ainsi qu’en 1952, Meucci suggéra de s’attaquer à l’urgence immobilière en réquisitionnant les habitationsnon louées et en utilisant les réglementations en vigueur pour les catastrophes naturelles.

Au cours de ces années, le magistrat florentin se rendit compte qu’il était important de contribuer à la formation des jeunes. Avec Mario Gozzini, il fut l’auteur du premier manuel d’éducation civique quand cette matière, notamment à la suite de son engagement, fut introduite dans les programmes scolaires. Il participa aussi à l’expérience de l’école de Barbiana de don Milani en tant qu’enseignant et transmit aux enfants les bases permettant de devenir des citoyens responsables. Les lettres que don Milani lui envoyait comptent parmi les plus importantes pour reconstruire l’œuvre et la personnalité du prêtre de Barbiana.

Gian Paolo Meucci conclut sa carrière de magistrat comme procureur général de la République auprès de la Cour d’assises de Venise. Il est mort à Florence le 18 mars 1986.

 

Pour revenir à "Références" cliquez ici